Isaline alias Thérèse and the Kids

thérèse and the kids

Quelques petits mots de présentation?

Je m’appelle Isaline, j’ai 35 ans et je suis maman de 4 enfants, âgés de 7 ans à 20 mois. Je suis à 100% à la maison pour m’occuper de mes loupiots. Du coup, pour satisfaire mon envie de création, je tiens un blog qui est un peu mon journal de bord.

Justement, ton blog “Thérèse and the Kids” parle-nous en!

J’ai ouvert le blog en octobre 2016. Depuis 2009, j’y réfléchissais sans oser me jeter à l’eau. En décembre, je donnais naissance à Louise et j’étais la première de mes amies à devenir maman. Je me suis donc sentie un peu seule face à ce nouveau rôle à endosser et je ne savais pas vers qui me tourner. Du coup, je me suis inscrite sur les réseaux sociaux. J’ai découvert des groupes de mamans et des blogs sur lesquels je pouvais trouver du réconfort, des trucs et astuces ou du soutien. Depuis je me suis toujours dit qu’un jour peut-être je pourrais partager mon quotidien car il y avait des thèmes qui n’étaient pas abordés… Et puis vous connaissez l’histoire, les années passent et rien ne se fait… Et puis un jour, je me suis réveillée maman de 4 enfants. Il fallait que je prenne le temps de faire enfin quelque chose rien que pour moi car personne n’allait me le donner. J’avais besoin de me créer une bulle rien qu’à moi. C’est comme ça qu’est né Thérèse and the Kids.

Décris-nous une de tes journées type de maman et femme.

Le réveil tourne autour des 6h-7h et la vie s’organise autour des activités et des envies des enfants. J’amène ceux qui doivent aller à l’école et je garde les deux petits avec moi. Je n’ai pas de garde assurée. Si j’ai des corvées à faire, j’essaie toujours de les faire participer. Par exemple, on va aller jouer au parc pendant 1h avant d’aller aux courses, ou je vais organiser une mini chasse au trésor dans la Migros. Bref, tout est bon pour les impliquer et malgré tout faire des choses. Ensuite, je fais le repas et il y a la sieste du petit et la sortie de l’après-midi (nous allons dehors tous les jours, enfin normalement) puis le bain, le repas et la mise au lit vers 20h. Bref, vous connaissez l’histoire. Entre deux, j’ai ramassé de la nourriture 4 fois sous la table, j’ai nettoyé 5 fois la cuisine, j’ai lancé 2 lessives dont une qui va stagner là jusqu’au lendemain, répondu à 3 commentaires sous une photo, me suis habillée avec un gnôme collé à ma jambe, répété 50 fois la même chose, raconté 6 histoires, consolé 3 enfants, géré une guerre mondiale pour un playmobil et bu 3 cafés froids.

Comment concilies-tu ta vie familiale et ton blog et ton métier?

Je ne «travaille » plus depuis 4 ans. Ma vie s’organise entre la famille et mes projets. Mon homme prend le relais quand il rentre du travail et je cours me réfugier dans mon bureau. Le soir, je ne regarde pas la télévision, ce qui me permet aussi de lire ou d’écrire. Cependant, depuis qu’on a déménagé, la routine ne s’est pas encore installée, alors je n’arrive pas encore à me libérer du temps pour moi. Ou plutôt, je le prends pour trainer sur Pinterest… Hum. #priorité.

Tu as déménagé récemment! Des astuces pour un déménagement en douceur?

Faire de son mieux avec le contexte. Déménager avec des enfants, c’est tout un poème. Parfois on avance et parfois on ne peut même pas empiler deux livres dans un carton. Donc, je pense que l’anticipation c’est un peu le début de la sérénité pour les jours qui approcheront du jour J. J’ai commencé les cartons doucement. D’abord, avec des choses dont nous nous servions que rarement puis petit à petit avec des choses plus importantes. Dès cette étape-là, j’ai impliqué les enfants. J’ai eu des moments de gros stress mais grâce aux enfants qui continuaient de vivre comme si de rien n’était, j’ai pu prendre du recul et respirer. Même si au moment d’emménager, je ne savais même pas encore dans quelle pièce iraient certains meubles. Bref. Cependant, on parle souvent de l’avant déménagement. Mais on oublie l’après, qui est tout aussi important.
Ici, les jours qui ont suivis ont eu des répercussions sur les enfants et sur moi. Du coup, je ne m’y étais pas beaucoup préparée pensant que tout ce que j’avais mis en place en amont porterait ces fruits (lecture, implications, etc) et surtout ce n’était pas la première fois. Pourtant, j’ai appris qu’on ne quittait pas qu’un lieu mais des souvenirs, des repères, un réseau et des amis. C’est un peu comme un deuil. Du coup, nous avons pris notre temps pour « accuser réception » de ce grand changement. Il y a encore pleins de cartons et d’incertitudes (quel canapé, ou, dans quel sens ?) mais aujourd’hui tout le monde est heureux et on a osé faire les premiers trous 😉 .

thérèse and the kids

As-tu d’autres passions?

Oui bien sûr. J’aime la décoration et j’adore créer. Mon rêve serait d’avoir un atelier au fond du jardin ou je pourrais faire des « DIY » et faire de la photographie. Un jour peut-être…

Que souhaites-tu découvrir sur Webforkids?

De quoi me faire rire. L’humour a cette faculté de rendre la vie plus douce surtout quand ça va mal. Et sinon, des idées pour aménager son intérieur de manière pratique et jolie et tenir un budget familial. C’est un vrai challenge, ici à 6.

Des projets d’avenir?

Les projets rythment ma vie. Et j’ai remarqué que sans cela, j’avais tendance à procrastiner. Mais le plus gros projet de cette année est derrière nous ; la construction de notre appartement. Maintenant, je peux me consacrer à mes projets personnels tels que faire grandir le blog et l’alimenter plus régulièrement, et aussi faire connaître la web série « mamans comme on peut » que nous avons mise sur pied avec ma cousine (petit coup de pub ;-)).
Et sinon sur le long terme, j’ai le projet de participer au Rallye des Gazelles.

Retrouvez Isaline sur Thérèse and the Kids

Enregistrer

Enregistrer

Charlotte
Follow

Charlotte

Charlotte est maman de deux enfants. Elle est infirmière et habite dans le nord vaudois. Elle est aussi la créatrice et la rédactrice de son Blog Beauté et Vie "Mon Petit Quelque Chose".
Charlotte
Follow

Les derniers articles par Charlotte (tout voir)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*